vendredi 22 septembre 2017

Le SacASalades, vous connaissez?

Il y a un légume que nous consommons toute l'année, peu importe la saison et en accompagnement de beaucoup de plats c'est la salade. Avec une quiche, pour une salade complète avec lardons & co, avec des pommes de terre sautées, pour accompagner un gratin, une raclette.... Bref la salade il y en a quasiment tout le temps dans mon frigo. J'ai investi il y a déjà quelques années dans une grande essoreuse pliable - top pour le rangement dans les placards) mais qui me sert aussi de "récipient" pour garder la salade dans le frigo. C'est bien sauf que ça me prend de la place et que parfois elle n'est pas assez grande.

Et puis il y a quelques jours j'ai découvert le SacASalades.

 
Déjà THE point important : c'est un produit fabriqué artisanalement en France! Ce sac permet de conserver plus longtemps la salade au frigo sans qu'elle flétrisse afin d'éviter de jeter. Ce sac participe donc également à la lutte anti-gâchis alimentaire et ça c'est encore plus top ;-)
 
J'ai donc testé le sac sur 5 jours (durée moyenne pour notre foyer d'une grosse salade) et voici le résultat :.... Une salade toujours impeccable!

Le sac se ferme par un lien et le tout prend peu de place dans le frigo. Il existe en plusieurs décors pour faire plaisir à tout le monde ;-) Et l'autre petit plus c'est qu'il permet également de conserver d'autres fruits et légumes ou bien du fromage ou des jambons secs. Une petite notice indique comment utiliser au mieux son sac (humidifier ou non la doublure, garder ou pas les emballages...).

 
Ce sac est disponible en 2 tailles :
 - Taille GM (Grand Modèle 37cm largeur * 30cm hauteur)
 - Taille PM (Petit Modèle   30cm largeur * 21cm hauteur)
 
Ce système de sacs existe également pour le pain en version corbeille & transport, je trouve l'idée top et je sens que je vais craquer pour la version corbeille pour garder mes pains maisons dans les meilleurs conditions...

 
Produit offert

lundi 18 septembre 2017

Flan parisien de Pierre Hermé

Il y a des basiques que l'on devrait faire plus souvent, comme le flan. C'est le dessert préféré de n'amoureux et un de ceux de mon papa. Moi j'aime ça, point. C'est en regardant un épisode de la meilleure boulangerie de France que j'ai eu envie d'en refaire pour faire plaisir à tout le monde. Prévoyante vendredi soir j'ai préparé une pâte feuilletée pour pouvoir réaliser le flan le lendemain. Le lendemain lorsque j'ai regardé la recette dans All My Best de Julie Andrieu, je me suis rendue compte qu'au finale c'était une pâte brisée ahah. Pas grave on mangera aussi des chaussons aux pommes.
 
Sur ce, voici la recette de Pierre Hermé reprise par Julie Andrieu. Le flan est d'un crémeux incomparable et d'une légèreté surprenante. La pâte est juste trop bonne, je ne regrette pas d'avoir laisser ma pâte feuilletée!

 
Pour 8 personnes :
Pâte brisée : 125 g de beurre, 30 g de lait, 1 cc de fleur de sel, 1 cc rase de sucre, un jaune d'œuf, 170 g de farine
Flan : 1 gousse de vanille, 50 cl de lait entier, 250 g d'œufs entiers (4 ou 5), 250 g de sucre (je n'ai mis que 200 g), 75 g de maïzena, 50 cl d'eau 
 
  • Mettre le beurre en morceaux à température ambiante avec le lait, le sel, le sucre et le jaune d'œuf dans un mixeur et mixer jusqu'à ce que la préparation soit homogène puis ajouter la farine. Mixer à nouveau et arrêter dès formation d'une boule. Aplatir légèrement la pâte, l'emballer dans du film et mettre au frais 2 à 3 h. Bien respecter le temps au frais car la pâte est très molle.
  • Beurrer un moule rond de 25 cm de diamètre. Un moule à fond amovible rend le démoulage plus aisé...
  • Sortir la pâte du frigo en avance (15 min mini) pour pouvoir l'étaler au rouleau. Foncer le moule, couper l'excèdent et mettre au congélateur 1 h. Cela permet d'éviter que la pâte soit détrempée par la crème avant qu'elle ne commence à cuire.
  • Fendre la gousse de vanille, gratter et récupérer les graines puis les mettre dans une casserole avec le lait et l'eau. Porter à ébullition.
  • Battre les œufs dans un saladier avec le sucre puis la maïzena jusqu'à ce que la préparation soit homogène.
  • Verser un peu du lait chaud dans le saladier en fouettant puis remettre le tout dans la casserole. Mélanger sans cesse sur feu vif jusqu'à ce que la crème épaississe en prenne la consistance entre crème anglaise et crème pâtissière. Retirer du feu, verser dans un saladier et laisser tiédir en mélangeant de temps en temps pour éviter que le dessus croûte.
  • Préchauffer le four à 170°C en chaleur tournante. Verser la garniture sur la pâte congelée et enfourner 1 h. Laisser refroidir dans le moule et mettre au frais.
  • Déguster bien frais. Le flan est encore meilleur 24 h après cuisson...
 
J'étais un peu septique de mettre de l'eau (et 50%!!) dans l'appareil à flan. Je pense que c'est ce qui le rend plus "léger" mais en tout cas je n'ai jamais mangé un flan aussi crémeux!! Miam. Ce flan vient d'entrer dans le top 5 de mes desserts chouchou... ;-)

samedi 16 septembre 2017

Boulettes quinoa, pois chiche & carotte

Le retour des boulettes... mais en version veggie! C'est une base de balls dont j'ai un peu changer les quantités et quelques ingrédients. On peut les déguster en version mini pour l'apéro, en plat avec une bonne sauce tomate & poivron ou une sauce citronnée à base de crème.


Pour une quinzaine de boulettes : 350 g de quinoa cuit, 100 g de pois chiche égouttés, 1 carotte, 1 bouquet de persil plat, 1 pincée de coriandre en poudre, 1 citron, 2 œufs, 20 g de farine, 2 cs de chapelure, 1 cc de sel
 
  • Couper la carotte en petits dés et les faire cuire une dizaine de minutes. Hacher finement le persil. Presser le jus de citron.
  • Mélanger le quinoa, les dés de carottes, le persil, la coriandre, le jus de citron puis ajouter les pois chiche, les œufs, la farine et la chapelure puis le sel.
  • Former des boulettes de 4 cm de diamètre et les plonger quelques minutes dans une friteuse. On peut également les faire frire dans une grande casserole avec de l'huile.
  • Déguster chaud ou froid!
 
Ces boulettes peuvent aussi se servir froide avec une assiette de crudités pour le soir!

mardi 12 septembre 2017

Terrine de volaille & lard fumé

Le temps automnal me donne envie de laisser tomber les salades and co au profit de plats mijotés et plus "riches" pour réchauffer les corps & l'atmosphère! J'ai eu envie de préparer une terrine de viande à consommer en entrée ou en complément d'une soupe pour le dîner! C'est une recette Tupperware que j'ai légèrement modifié et que j'ai fait cuire dans une terrine traditionnel en porcelaine. 

Pour une terrine de 500 g environ : 230 g de chair à tomate/saucisse, 1 œuf, 1 cs de cognac ou Cointreau, 3 belles branches de persil, 1/2 oignon, une escalope de volaille coupé en 2 dans l'épaisseur, 4 fines tranches de poitrine fumée, sel, poivre, quelques brins de thym
 
  • Mélanger la chair à saucisse avec l'œuf, l'alcool, le persil et l'oignon hachés. Saler et poivrer. Séparer cette préparation en 3.
  • Dans une terrine, étaler 1/3 de la préparation puis déposer par dessus 1 morceau d'escalope puis 2 tranches de poitrine (couper les extrémités si nécessaire). Recommencer le montage avec farce/escalope/poitrine et finir en recouvrant le tout du dernier 1/2 de farce.
  • Déposer les branches de thym sur le dessus et fermer la terrine.
  • Faire cuire à 180°C 20 min à couvert et 20 min sans le couvercle. Laisser refroidir avant de garder 24 h au frais avant dégustation.
 
Attention à l'assaisonnement si votre chair à saucisse est déjà bien assaisonner. Mes tranches de poitrine fumée étaient un poil trop épaisses, vous pouvez demander à votre boucher des tranches fines ou bien superposer 2 tranches de jambon cru pour plus de typicité!

samedi 9 septembre 2017

Verinnes apéritives : ricotta & tomate

Le temps vire petit à petit à l'automne. On trouve déjà de nombreux légumes d'automne qui côtoient les derniers légumes d'été. Avec le temps du moment j'ai l'impression que le temps aussi est automnal. Alors avant de dernier définitivement adieu aux apéros terrasses, aux melons & aux bonnes tomates, je vous propose une petite verrine apéritive pour profiter à 100% des dernières belles journées.
Pour 6 petites verrines : 100 g de ricotta, 6 tomates confites, 6 biscuits apéritifs type TUC, une bonne dizaine de tomates cerises, sel, poivre, persil plat pour décorer
  • Couper les tomates confites en petits dés et mélanger la moitié avec la ricotta. Saler légèrement et poivrer. Mélanger le reste de dés de tomates confites avec les tomates cerises coupées en 2.
  • Écraser grossièrement les biscuits.
  • Verser au fond des verrines les biscuits écrasés puis répartir dessus la préparation à la ricotta. Finir avec le duo de tomates.
  • Décorer les verrines avec du persil plat.
 
Vous pouvez également faire le montage à l'envers : tomate/ricotta & biscuit! On peut réaliser ces verrines en version automne en remplaçant les tomates par de petits champignons poêlés! Et une version sucrée : palets breton  la place des biscuits salés, vanille & sucre avec la ricotta & dés de poires ou pommes caramélisées pour le dessus ;-)

jeudi 7 septembre 2017

Avocat chaud & sa salade tomate, ananas & basilic

Cela fait un moment que l'envie de tester l'avocat chaud me trotte dans la tète. J'avais un peu de mal car pour moi l'avocat c'est en salade avec du saumon ou du thon ou avec du pamplemousse ou tout simplement avec un peu de mayonnaise. Le dernier Vitalfood m'a enfin décidé avec une recette simple, rapide et avec un mélange sucré/salé qui me tentait bien!

Pour 2 personnes (entrée) : 1 avocat pas trop mûr, 1 tomate, 1/8 d'ananas (ou 2 à 3 rondelles au sirop), quelques feuilles de basilic, sel, poivre
 
  • Couper l'avocat en 2, enlever le noyau et le passer sous le grill 5 min environ.
  • Pendant ce temps, couper la tomate et l'ananas en petits dés. Saler légèrement, ajouter le basilic émincé.
  • Garnie le creux des avocats avec la salade et donner un tour de moulin à poivre sur le tout.
  • Déguster!
 
Vous pouvez "stabiliser" les demis avocats sur du gros sel dans les assiettes. L'ananas peut être remplacer par de la mangue. On peut également y ajouter des dés de fromage comme de la fêta ou de la mozza.

samedi 2 septembre 2017

Crêpes de courgette

Je dois ruser pour faire manger des courgettes à mes hommes. Faut dire que j'ai un pied qui donne bien alors on en mange régulièrement! Ces petites crêpes de Julie Andrieu m'ont bien plu ... et à mes hommes aussi! Défi réussi :-)

Pour 4 à 6 crêpes selon la taille : 300 g de courgette râpée, 1 œuf, 1 oignon, 50g de fromage (fêta, gruyère...), quelques brins d'herbes, 50 g de farine, sel, poivre, huile d'olive
  • Laver la courgette et peler l'oignon. Les râper avec une râpe gros trous. Les mettre dans un torchon et bien serrer pour enlever l'eau des légumes.
  • Mettre les légumes dans un saladier avec le fromage, les herbes émincés, sel, poivre et la farine. Ajouter l'œuf battu et bien mélanger.
  • Faire chauffer l'huile dans une petite poêle, y déposer une petite louche de préparation et l'étaler. Faire cuire 3/4 min de chaque côté. La déposer dans un plat et recommencer avec le reste des ingrédients.
  • Servir en accompagnement d'une viande blanche ou avec une salade verte.
J'ai servi ces crêpes pour le diner avec un peu de salade verte et des carottes râpées et une petite sauce légèrement pimentée et sucrée que l'on sert habituellement avec des samoussas ;-)

mardi 29 août 2017

Fine tarte courgette, thym & miel

Courgette et thym du jardin, fromage blanc et pâte maison, pour le coup cette tarte fine est quasi 100 % home made! Les tartes fines c'est super simple : pas besoin de moule, on étale juste simplement la pâte. Coté garniture : quelques légumes, un fond de crème ou de sauce sous les légumes et hop au four! On peut y ajouter un mélange crème/œuf mais je voulais vraiment une tarte à la courgette et assez légère. C'était parfait comme ça!


Pâte complète :125 g de farine, 75 g de farine complète, 1 pincée de sel, 90g de beurre très froid coupé en dés, 1 œuf, 20ml d'eau
Garniture : fromage blanc (ou crème fraîche), courgette, un morceau de tome ou comté, quelques brins de thym, un filet de miel
 
  • Mélanger les farines et le sel puis ajouter le beurre. Travailler au robot ou avec le bout des doigts jusqu'à obtention d'un sable très fin. Ajouter l'œuf battu puis l'eau, la pâte doit être homogène.  Former une boule, envelopper dans du film alimentaire et mettre au frais 1h.
  • Laver la courgette puis le couper en deux dans la longueur puis couper de fines tranches. Couper le fromage en fins bâtonnets.
  • Préchauffer le four  à 180°C.
  • Étaler la pâte de la taille désirée puis étaler dessus du fromage blanc en laissant 2 cm sur les bords. Déposer les demies lamelles de courgette par dessus. Saler et poivrer, parsemer de thym émietté.
  • Répartir les bâtonnets de fromage sur les bords et rouler la pâte vers les courgettes de façon à emprisonner le fromage.
  • Faire cuire 20 à 25 min. A la sortie du four verser un filet de miel.
  • Déguster chaud, tiède ou froid!
 
On peut également ajouter des rondelles de chèvre avant d'enfourner.

vendredi 25 août 2017

Brochettes d'espadon à l'huile de vanille

Le poisson c'est bon! Et au barbecue ça change de la viande ou du poisson en papillote ou à la vapeur! J'ai trouvé cette idée de brochette dans le 750g le mag n°20. L'idée de l'huile de vanille m'a titillé... et ça apportait une touche originale à mon bbq! 

 Pour 4/6 personnes : environ 600/700 g de longe d'espadon, 1 gousse de vanille, 1 pincée de gingembre en poudre, 10 cl d'huile d'olive, 1 gros oignon rouge, curry, sel, poivre, tomates cerises
 
  • 3 jours avant fendre la gousse de vanille et récupérer les graines. Les mettre dans un bocal avec le gingembre et l'huile. Secouer énergiquement régulièrement pendant ces 3 jours.
  • Le jour J, couper l'espadon en gros cubes. Peler l'oignon et y découper de gros morceaux mais fins.
  • Monter les brochettes en alternant oignon et cube d'espadon. Finir avec une tomate cerise.
  • Déposer les brochettes dans un plat. Les badigeonner d'huile à la vanille, saler et poivrer et saupoudrer de curry. Laisser mariner 1h au frais.
  • Faire griller les brochette 10 à 15 min selon la taille des morceaux. Servir avec du riz.
 
Vous pouvez saupoudrer les brochettes d'aneth et baies roses après cuisson.
 
 
Pour mon repas j'avais également réalisé des brochettes de crevettes au paprika (faire mariner les crevettes dans huile d'olive + paprika et faire cuire 2 min de chaque coté au bbq) ainsi qu'un morceau de thon à la provençale (thon mélangé avec de la tartinade de tomates séchées, sel, poivre et quelques minutes au bbq).

mardi 22 août 2017

Tiramisu abricot & miel

J'aime beaucoup les dérivés du tiramisu (c'est à dire sans café). C'est un dessert frais et "léger" que l'on peut faire en avance et parfumer selon les saisons. Ma dernière version : abricot & miel avec une base biscuité type galette Saint Michel. Je l'ai volontairement peu sucré car j'y ai ajouté un petit coulis sucré.


Pour 5 verrines : 5 abricots, 5 galettes type Saint Michel, 3 œufs, 250 g de mascarpone, 2 cs de miel, 1 noix de beurre, +/- 30 g de sucre
Coulis : 5 abricots, 1 cs bombée de miel, 1 cs d'eau
  • Laver les abricots, les couper en 2 et ôter les noyaux. Dans une poêle faire fondre le beurre y ajouter les demis abricots et le miel. Laisser cuire quelques minutes de chaque coté en arrosant de jus les oreillons. Ils doivent être moelleux mais rester entier. Les égoutter sur une grille posée sur une assiette ou un plat pour récupérer le jus sirupeux.
  • Séparer le blanc et le jaune des œufs. Battre le blanc en neige et réserver.
  • Peser le jus des abricots et compléter avec le sucre pour obtenir 50 g. Fouetter vigoureusement ce mélange avec les jaunes puis y incorporer le mascarpone. Finir en incorporant les blancs en neige à la maryse.
  • Concasser les biscuits. Garder 5 oreillons d'abricots et couper le reste en petits dés.
  • Dans les verrines, répartir la moitié des biscuits puis poser par dessus un oreillon d'abricot. Verser par dessus la moitié de la crème puis une couche de morceaux d'abricots, de biscuit et finir par la crème. Mettre au frais plusieurs heures, une nuit dans l'idéal.
  • Pour le coulis : couper les abricots en petits dés. Dans une petite poêle ou casserole verser le miel et l'eau. Mélanger et faire bouillir, quand le liquide épaissit et devient sirupeux ajouter les morceaux abricots, mélanger et ôter du feu. Laisser refroidir. Les morceaux d'abricots vont cuire er confire dans le sirop au miel.
  • Au moment de déguster, verser 1 cs de coulis sur les tiramisu.
J'ai utilisé un miel d'Acacias, ca va très bien avec l'abricot et ça donne un gout léger mais sucré au tiramisu!

samedi 19 août 2017

Redmond, le nouveau multicuiseur!

Redmond est une marque américaine spécialisée dans la fabrication d'appareils de domotique qui font appel à des technologies de pointe. Son but est de promouvoir le concept de maison intelligente, en commercialisant des appareils simples et connectés que les consommateurs peuvent facilement utiliser au quotidien. Les multicuiseurs Redmond offrent trois avantages majeurs aux cuisiniers : économies, sécutité et confort. Redmond annonce le lancement de sa marque sur le marché français.
 
C'est dans ce but que j'ai eu la chance de recevoir un de leur robot  (le RMC-M4502FR) afin de le tester sous toutes ces coutures! Je lui ai donné le p'tit nom d'Redmond :-)

Edmond possède 16 programmes automatiques et 18 programmes manuels de cuisson sont fonctionnels et intuitifs. The technologie innovante d'Edmond est la chauffe 3D qui est au cœur du robot. Grâce aux résistances au fond, dans le haut et les côtés, la cuisson est homogène et les aliments conservent toutes leurs vitamines et valeurs nutritives.

On peut choisir le temps de cuisson de 5min à 12h, la température de 40° à 160°C avec une graduation de 20° en 20°C. Il peut maintenir au chaud jusqu'à 24h, un départ différé jusqu'à 24h permet de préparer en avance et d'avoir des plats chauds à l'heure souhaitée. Enfin sa capacité de 5L permet de nourrir les grands familles!

Il est fournit avec quelques accessoires : panier vapeur, panier friture, verre mesureur, louche, cuillère plate et une pince pour attraper la cuve.

J'ai testé pas mal de programmes et de recettes ces dernières semaines alors je vais vous faire un petit bilan.

La première recette testée et refaite au moins 3 fois est les pommes de terre sautées. On met dans la cuve : oignon ou échalote, huile, pommes de terre coupées, sel, poivre, épices... et on lance le programme. Il dure 15 min, on doit mélanger 2 fois et c'est tout. Le résultat est top! La cuve anti-adhérente n'accroche pas du tout, les pommes de terre sont bien cuites et dorées comme il faut!
 

J'ai également testé le panier vapeur, la cuisson du riz, des pâtes, et des poêlées de légumes. Le panier vapeur a une capacité convenable et le programme possède 3 options : légumes, poisson ou viande. Il y a un programme spécial pour la cuisson du riz (et céréales), pour les pâtes. Pour une poêlée de poivrons j'ai utilisé le mode "frire-légumes" pour faire dorer les légumes puis le mode "braiser" pour finir la cuisson de manière "lente". C'était parfait.

Ce robot permet également la préparation de dessert. J'ai testé le riz au lait avec le programme dédié au riz au lait et il était comme il faut!! Un programme "cuisson" permet de préparer tous les types de gâteaux. J'ai réalisé le fondant au chocolat du livre et il était très bon. 

Il y a également un programme soupe, un programme pour faire frire poisson & viande... Un mode multicook permet de régler l'appareil de façon manuel.
 
On peut également y faire des plats mijotés, des tartes & quiches; ce sera mon prochain test!
 
Le livre de recettes fourni est pas mal, parfois il manque des précisions sur les durées mais on trouve vite les réponses dans le manuel d'utilisation. Je conseille par ailleurs de bien le lire et de l'avoir à disposition au début pour y revenir pour plus de détails.
 
J'apprécie beaucoup la qualité de l'anti-adhérent de la cuve, rien n'y attache. Le livret contient une belle variété de recettes ce qui permet d'avoir une bonne base pour s'en inspirer et créer d'autres recettes. Le design, l'écran et les touches sont sympa. Une grande anse permet de le bouger/transporter assez facilement.
 
En supplément il y a quelques accessoires pour faire des yaourts par exemple.
 
C'est un bon robot qui permet de cuisiner pas mal de choses assez facilement. Il doit être l'équivalent du cookéo (je ne l'ai jamais testé). Pour moi niveau qualité/prix il est très bien

jeudi 17 août 2017

Beignets de fleurs de courgette à la ricotta, jambon cru & tomate séchée

J'ai enfin trouvé des fleurs de courgette. J'ai un plan dans le jardin mais je n'ai jamais eu les fleurs pouvant être consommées. Impossible de les trouver en grande surface alors j'avais abandonné... Et il y a quelques jours lors d'une balade en famille, dans notre petit bourg, j'ai trouvé le graal... dans un petit jardin partagé ^-^. J'en ai pris 4, une pour chacun. Je ne savais pas trop comment les cuisiner pour une première fois et c'est chez Piment d'Oiseau que je me suis inspirée.


J'ai gardé la base de sa recette en changeant la farce. Quitte à faire de la friture, j'ai fait une pierre, deux coups en testant également ses aubergines frites et j'ai accompagné le tout d'une sauce yaourt menthe ail & persil, là encore une idée de Letitia!
 

Pour 4 fleurs : 4 fleurs de courgette, 100 g de ricotta, 1 tranche de jambon cru, 2 tomates séchées à l'huile, sel, poivre
Pour la pâte : 1 œuf, 40 g de farine, 1 pincée de sel, 5 cl de lait
 
  • Émincer le jambon cru et les tomates séchées et les mélanger avec la ricotta. Saler et poivrer.
  • Laver et sécher les fleurs de courgette. Les fendre sur la longueur avec la lame d’un couteau, les ouvrir délicatement et à l’aide de ciseaux ôter le pistil.
  • Farcir l’intérieur de chaque fleur avec une petite cuillère et refermer les pétales.
Beignets :
  • Séparer le blanc du jaune d’œuf. Monter le blanc en neige. Mélanger dans un bol le jaune d’œuf, le lait, la farine et le sel puis incorporer délicatement le blanc en neige.
  • Faire chauffer un bain de friture dans une petite casserole. Tremper chaque fleur dans la pâte en laissant couler l’excédent dans le bol puis les plonger doucement dans l’huile chaude. Les tourner au bout de quelques secondes. Lorsque le beignet est bien doré, l'égoutter sur du papier absorbant. Faire de même pour les autres fleurs. 
  • Saler et déguster nature, avec une petite sauce ou du jus de citron!

Pour les aubergines : les laver, les couper en morceaux avec la peau. Faire tremper 5 min dans de l'eau froide puis paner les morceaux en les passant dans la farine puis œuf battu puis chapelure. Faire frire.
Pour la sauce : j'ai mélangé un yaourt nature avec 1/2 gousse d'ail écrasé, une dizaine de feuilles de menthe et 6 beaux brins de persil.
 
Bon appétit et merci Letitia ;-)

lundi 14 août 2017

Gratin d'été avec les légumes du jardin

Me revoilà après quelques escapades avec ma petite famille! La semaine dernière nous étions dans le Gers et la semaine précédente nous avons passé quelques jours dans la famille à Lyon. I LOVE LYON ^^ Balades, pédalo, baignade, randonnée, pique nique.. et tout cela avec le soleil et la chaleur c'était tip top. Le dernier jour nous avons déjeuné dans un petit restaurant familial avec un menu unique. C'était sans chichi, simple mais bon et bien généreux! C'est la première fois que j'allais dans un restaurant où l'on met les plats sur la table et on a juste à se servir :-) Ce jour là c'était 1/2 coquelet, pommes de terre sautées et gratin de courgettes. Tous les plats étaient délicieux mais j'ai vraiment eu un coup de cœur pour le gratin. En rentrant j'ai eu envie d'en faire un, il est très bon mais pas aussi bon que là bas ah ah!


Voilà ma version avec les légumes de mon jardin, bon appétit!

Pour 4 personnes environ : 1 énorme courgette (2 petites), 1 petite aubergine, 1 grosse tomate cœur de bœuf, 1 gousse d'ail, sel, poivre, 2 œufs, 150 ml de crème liquide, fromage râpé
 
  • Préchauffer le four à 160°C.
  • Éplucher entièrement la courgette et l'aubergine puis les couper en rondelles moyennes. Couper la tomate en demies tranches. Peler l'ail, enlever le germe et l'écraser.
  • Beurrer un plat à gratin et déposer successivement les rondelles de légumes : courgettes, tomates, aubergines, courgettes et tomates. Saler, poivrer et ailler après chaque couche de tomates.
  • Faire cuire 30 min à 160°C.
  • Battre les œufs avec la crème, sel et poivre. Verser ce mélange sur les légumes, couvrir d'aluminium et enfourner 60 min.
  • A mi cuisson enlever l'aluminium. A la fin de la cuisson parsemer de fromage râpé et poursuivre la cuisson 10 min à 180/200 °
  • Déguster!
On peut le préparer en avance et le réchauffer ou bien le manger froid. Pour le soir avec une salade verte c'est parfait. Pour un midi il peut servir d'accompagnement d'une viande. C'est une bonne idée pour une BBQ party ;-)

lundi 31 juillet 2017

Roulés au chocolat avec feuilletage bicolore

J'ai un faible et même un gros faible pour les viennoiseries. Pain au chocolat, croissant, pain aux raisins... j'adore tout ce qui est feuilletage au beurre. Je ne mange que ceux des vraies boulangeries, ceux qui font bien de miettes car je n'aime pas du tout le caractère "mou" des viennoiseries industrielles. Dimanche pour bien commencer les vacances j'ai préparé un petit brunch pour toute la petite famille. Après un réveil à 9h15 (wahou, super grasse matinée) on s'est régalé, entre autre de ces viennoiseries au feuilletage bicolore au cacao. Je bruncherai bien tous les jours moi ;-)

 
Pour une 12aine de pièces (d'après la recette du site floured):
Détrempe : 500 g de farine (moitié T65, moitié T55), 130 g d'eau, 130 g de lait, 50 g de sucre, 20 g de levure fraîche, 10 g de sel, 50 g de beurre
Tourage : 250 g de beurre
Pâte au cacao : 1/3 de la détrempe, +/- 30 g de cacao non sucré, +/- 30 g d'eau
Pour garnir et dorer : pâte à tartiner, confiture...., 1 œuf+1 cs d'eau
 
 
  • Verser dans le bol du robot tous les ingrédients de la détrempe et pétrir à vitesse faible 3 min puis passer en vitesse plus rapide et continuer à pétrir 7 min.
  • Peser la détrempe et en prélever 1/3 (ici environ 300 g). Remettre ce tiers dans le bol avec 10% de son poids en cacao non sucré et en eau (ici 30 g et 30 g). Pétrir de nouveau jusqu'à ce que la pâte soit bien homogène. La filmer et laisser reposer au frais.
  • Laisser pousser le reste de la détrempe 1h environ à température ambiante puis l'aplatir, la filmer et laisser une nuit au frais.
  • Préparer le beurre en l'aplatissant légèrement, le filmer et garder au frais.
  • Le lendemain il faut réaliser 3 tours simples avec 1h de repos entre chaque tour. Pour cela étaler la pâte en croix, déposer le beurre au centre et replier les 4 coins de pâte sur le beurre de façon à bien l'emprisonner.
  • Étaler en rectangle trois fois plus long que large et plier en portefeuille (tour simple). Filmer et laisser reposer une heure au frais. Répéter cette opération 2 fois encore en tournant d'un quart de tour la pâte à chaque fois. Laisser reposer à nouveau 1h au frais.
  • Abaisser la pâte, la badigeonner légèrement d'eau puis étaler la pâte cacaotée et la coller sur l'autre pâte en appuyant légèrement pour la faire adhérer. Filmer et mettre au frais 1h.
  • Étaler la pâte en un grand rectangle. Tartiner le dessus de pâte à tartiner (ou autre) et rouler l'ensemble à partir du côté le plus long. Bien souder les bords avec un peau d'eau.
  • Découper des tronçons de 2 à 3 cm d'épaisseur et les déposer renversé (on doit voir les spirales) sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Laisser pousser 1h30 environ.
  • Préchauffer le four à 200°C. Dorer les rouler avec 1 œuf battu + 1cs d'eau. Enfourner 10 min puis baisser le four à 180°C et poursuivre la cuisson 10 min.
  • Déguster!
 

 
Pour pouvoir les déguster au petit déjeuner il faut s'organiser un peu en avance ;-) Le vendredi soir j'ai préparé ma détrempe et j'ai laissé pousser une nuit au frigo. Le lendemain j'ai réalisé les tours et le surlendemain (le dimanche donc) j'ai façonné les roulés, laissé pousser et cuit le tout juste avant le brunch afin qu'ils soient tièdes ;-)


J'avais également réalisé quelques pains au chocolat
en glissant 2 barres de chocolat au milieu ;-)

samedi 29 juillet 2017

Mozzarella fumée pour bruschetta originale!

Le week end dernier, petit atelier à 4 mains avec My. Les brochettes prévues au bbq ont finalement finies au four car la pluie s'est invitée... On avait également prévue de fumer de la mozzarella et heureusement cela se fait également très bien dans un wok^^ On a piqué l'idée à Letitia et on s'est régalé!

Pour 4/5 personnes : 2 boules de mozzarella, 4/5 tartines de pain, quelques brins de romarin, foin bio sec
  • Protéger le fond d'un wok avec du papier aluminium. Déposer dedans un peu de foin et les brins de romarin.
  • Déposer les boules de mozzarella sur 2 ramequins ou 2 petits récipients résistants à la chaleur.
  • Enflammer le foin de part et d'autre des boules de mozzarella, fermer le wok avec un couvercle et laisser "fumer" 30 minutes environ.
  • Toaster les tartines de pain. Couper les boules en tranches pas trop épaisses.
  • Déposer les tranches de mozza sur les tartines et servir sans attendre.
 
C'est juste trop trop bon! On sent bien le petit goût fumé. On a servir ces tartines avec un gaspacho à la pastèque c'était top! C'est sûr c'est une recette que je referai! Je tenterai au bbq afin que la chaleur soit plus forte pour que la mozza soit un peu plus fondante... gourmandise!!!

mardi 25 juillet 2017

Salade figue & burrata

Je partage avec vous aujourd'hui, pas vraiment une recette mais plutôt une idée d'association. On connaît très bien le duo tomate/mozza. Mais le duo burrata/figue est encore meilleur! La burrata c'est comme de la mozza mais avec un cœur crémeux. Et la burrata avec de la figue c'est buenisimo! J'ai copié cette idée à Miss Noisette. Dès que j'ai vu sa photo sur IG, j'ai su que ce duo était pour moi!
 
J'ai gardé l'idée burrata/figue/noix sauf que j'ai utilisé des figues fraîches et que j'ai parfumé le tout avec du basilic c'est divin!!

Pour 2 personnes : 1 burrata (c'est plus gros qu'une boule de mozza), 4 figues, 4 noix, 1 petite tranche de pain de campagne, roquette, huile d'olive, quelques feuilles de basilic
 
  • Couper les figues en quartiers et en lamelles. Concasser grossièrement les noix. Toaster le pain de campagne et l'émietter grossièrement. Mélanger les noix et les miettes de pain. Couper la burrata en 2.
  • Dans les assiettes répartir la roquette et les morceaux de figues. Poser au milieu une moitié de burrata et y répartir le "crumble" de noix.
  • Arroser le tout d'huile d'olive et de feuilles de basilic hachées.
  • Déguster, savourer!
 
 
Et vous la burrata vous la consommez comment? 

vendredi 21 juillet 2017

Panna cotta menthe & pépites de fraises

J'ai récemment participé à un concours dont le but était de créer une recette avec des pépites de fruits Fruit Touch. J'avais pensé à un cake façon cake aux fruits confits mais avec la chaleur je n'avais pas envie d'allumer mon four mais plutôt d'un dessert frais. Je me suis donc tournée vers une panna cotta. J'ai fait infuser ma menthe dans le lait pour avoir un duo fraise/menthe, hum!


Pour 4 personnes : 100 ml de lait, 75 ml de crème liquide entière, 30 g de sucre, 125 g de yaourt aromatisé fraise, 20 feuilles de menthe, 1 cs de pépites de fruits "Fraise" Fruit Touch, 1.5 feuilles de gélatine (environ 3g)
Pour le topping : 4 cc de muesli (j'ai pris du Markal), 4 cc de pépites de fruits "Fraise" Fruit Touch
  • Laver les feuilles de menthe. Fouetter le yaourt avec le sucre.
  • Faire bouillir le lait. Retirer du feu, ajouter les feuilles de menthe et bien mélanger. Couvrir et laisser infuser 15 min.
  • Ramollir la gélatine dans de l'eau froide.
  • Filtrer le lait, le mettre dans une casserole avec la crème et faire chauffer sans bouillir. Ajouter la gélatine essorée, mélanger et retirer du feu. Verser cette préparation sur le yaourt, ajouter les pépites de fruits, mélanger et verser dans 4 ramequins.
  • Laisser refroidir avant de mettre au frais plusieurs heures.
  • Au moment de servir : mélanges les pépites de fruits avec le muesli et répartir ce mélange sur les panna cotta.

Le yaourt aromatisé à la fraise peut être remplacé par un yaourt nature + 5 à 10 g de sucre selon les goûts de chacun. On peut remplacer les feuilles de menthe par une gousse de vanille.

lundi 17 juillet 2017

Cannellonis d'aubergine au boulgour & aux fruits secs

Deux aubergines en attente d'une recette ont croisés le Vitalfood mag n°11 pour tester cette recette! J'aimais bien l'idée de rouler une sorte de taboulé au chèvre dans de l'aubergine. J'ai suivi la recette en remplaçant le semoule par du boulgour et l'oignon par de l'oignon rouge (ce qui donne une sauce rose ;-))
Pour 4 personnes : 2 grosses aubergines, 1 orange bio, 1 oignon (rouge ici), 200 g de boulgour, 40 g de bûche de chèvre, 2 cs de raisins secs, 4 brins de menthe, 1 pincée de cannelle, 4 cs d'huile d'olive, sel, poivre
 
  • Couvrir le boulgour d'eau chaude et laisser reposer le temps de préparer les aubergines.
  • Prélever le zeste de l'orange et presser le fruit. Laver les aubergines, les couper en tranches de 5 à 6 mm. Garder 8 tranches régulières. Saler et laisser dégorger 15 min. Rincer et bien sécher.
  • Badigeonner d'huile d'olive et les faire confire doucement à la poêle environ 5 min par face.
  • Les retirer de la poêle, faire fondre à la place l'oignon émincé. Déglacer avec le jus d'orange en fin de cuisson, ajouter les zestes et laisser frémir 2 min. Réserver.
  • Mélanger le boulgour avec 1 cs d'huile d'olive, du sel, du poivre, les raisins secs, la menthe ciselée et la cannelle. Ajouter le fromage de chèvre émietté et 2 cs de sauce à l'orange/oignon, mélanger délicatement.
  • Farcir les tranches d'aubergine avec le boulgour, former des rouleaux, napper de sauce à l'orange et servir tiède ou à température ambiante.
J'ai réaliseé plus de 12 tranches de façon à en servir 3 par personnes au lieu de 2. Il me restait également du boulgour, en salade c'est aussi très bon!
 
J'ai bien aimé l'ensemble mais je trouve que la sauce à l'orange n'est pas l'idéale. Je pense qu'une sauce un peu citronnée avec un touche de miel serait pas mal!

vendredi 14 juillet 2017

Cobbler figue & pralin

Vous connaissez ma passion pour les figues. J'ai encore succombé et j'ai commandé une cagette à mon primeur. Cette fois-ci j'ai eu des figues vertes, je préfère les violettes mais celles-ci étaient très sucrées et parfumées. Une confiture figue/vanille est en prévision, en plus des tartines et galettes figue/chèvre. Mais j'ai d'abord eu envie de tester une nouvelle recette de cobbler après mes non satisfaction des précédentes. Je suis partie sur la base de Tiphaine sauf que je n'avais pas de poudre d'amandes mais du pralin... Et là... ohhh miracle c'est trop trop bon!!!



Pour 4/6 personnes (ou pour une personne en plusieurs fois ah ah) : 110 g de farine T55, 50 g de pralin, 45 g de sucre, 1 cc de levure, 100 g de beurre froid, 2 cs de crème liquide, une 10aine de figues
  • Laver les figues, les peler si nécessaire puis les couper en 4. Les répartir dans un plat passant au four. Réserver.
  • Mélanger la farine, le sucre, le pralin et la levure. Ajouter le beurre coupé en dés puis la crème et mélanger au robot ou avec les doigts afin d'obtenir une boule de pâte.
  • Séparer la boule de pâte en 9 portions, les aplatir légèrement puis les déposer sur les figues. Mettre au frais le temps de préchauffer le four à 180°C.
  • Enfourner 25 min et déguster tiède ou froid.
 
Nature, avec un peu de crème fraîche, de chantilly ou une boule de glace... le cobbler a tout pour plaire!
 
Le cobbler c'est le cousin du crumble. On déposer sur des fruits une pâte, dans le crumble le but est d'apporter du croustillant. Dans le cas du cobbler c'est plus une couche crousti-moelleux. C'est un mix entre les desserts fruit/crumble/biscuit.

mercredi 12 juillet 2017

Pain gouda & cumin (à la levure)

Le retour du pain maison! Oui, mais à la levure de boulanger car mon levain a ...mourru ^^ Je l'ai lamentablement oublié longtemps dans mon frigo. Mais j'avais tellement envie de tester la recette de Coconut que j'ai bidouillé la recette pour remplacer le levain par la levure. Je me suis également aperçue que j'étais en rupture de curcuma alors j'ai mis du cumin pour aller avec mes dés de fromage et une touche de paprika pour colorer légèrement la mie.

Pour une belle miche : 400 g de farine T45, 100 g de semoule fine de blé dur, 20 g de levure fraîche de boulanger, 300 à 350 g d'eau à température ambiante, 9 g de sel, 1 cc de paprika en poudre, 100 g de gouda au cumin (ici acheté en dés), 1 cc de graines de cumin

  • Prélever 2 cs d'eau et les mélanger à la levure. Laisser agir 5 min.
  • Mélanger grossièrement la farine, le paprika, la semoule fine, le sel et l'eau.
  • Ajouter la levure et pétrir jusqu'à absorption du liquide. Laisser reposer 30 min. Rabattre la pâte à pain puis laisser reposer une nouvelle fois 30 min avant de rabattre à nouveau. Laisser reposer 30 min.
  • Incorporer les dés de fromage en plusieurs fois en rabattant la pâte à chaque fois.
  • Renverser le pâton sur un plan de travail fariné. Former une boule délicatement et laisser lever 1h à 1h30 dans un banneton fariné, ou un plat recouvert d'un torchon fariné, côté dessus du pain, en dessous*.
  •  Préchauffer le four à 250°C avec une cocotte fermée dedans. Quand le four est chaud, sortir la cocotte et mettre délicatement le pain dedans. Scarifier. Fermer la cocotte et enfourner pour 30 min. Puis ôter le couvercle de la cocotte et terminer la cuisson 15 min
  • Sortir la cocotte et le pain et laisser refroidir sur une grille plusieurs heures.
 
Ce pain est un repas à lui tout seul!! Avec le reste j'en ferai des tartines type bruschetta!
 
 
* J'ai du mal à bien "démouler" mon pain du banneton dans la cocotte. Soit il s'effondre, soit il est trop sur les bords... du coup je dépose mon pâton à l'endroit dans un récipient recouvert de papier sulfurisé et je m'aide du papier pour le mettre dans la cocotte au moment d'enfourner. 

lundi 10 juillet 2017

Tatin de tomates cerises (version avec et sans cook expert)

Chaque année avant les vacances d'été, au travail on s'organise un pique nique ou chacun apporte quelque chose. C'est l'occasion de dénicher de nouvelles recettes! J'ai eu un vrai coup de cœur sur une tatin de tomates cerises que j'en ai demandé la recette pour la refaire le week end suivant! La mienne est beaucoup moins jolie que celle d'origine car je n'ai pas trouvé de tomates cerises multicolores ;-)


Pour une tarte (recette provenant d'un magazine Thermomix): 1 noisette de beurre, 1 cs de sucre roux, 1 pâte feuilletée, 500 g de tomates cerises (le mieux c'est d'en avoir des rouges, jaunes, oranges), 1 gousse d'ail, 100 g de lardons de bacon (ou de chorizo), 300 g d'aubergine coupée en dés de 1cm, 1 pincée de thym déshydraté, 1 cc de sel, 1 pincée de poivre, 125 g de mozzarella coupée en dés
  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Beurrer un moule à tarte et saupoudrer le fond de sucre roux.
  • Disposer harmonieusement les tomates sur le fond du moule en alternant les couleurs. Enfourner et cuire 15 min à 180°C.
  • Pendant ce temps éplucher et hacher la gousse d'ail. Le faire revenir avec l'aubergine, le thym, les lardons de bacon, le sel et le poivre. Faire cuire 15 min en remuant régulièrement.
  • Répartir le préparation sur les tomates cerises et parsemer de dés de mozzarella. Couvrir le tout de la pâte feuilletée. Enfoncer légèrement la pâte le long du bord de façon à créer un rebord au démoulage.
  • Enfourner 30-35 min à 180°C. A la sortie du four, retourner le moule sur un plat et démouler.
  • Servir chaud, tiède ou froid!
La recette initiale était avec 100 g de chorizo coupé en dés, c'est très bon avec du bacon mais j'avoue que le chorizo apporte une touche épicée bien sympa ;-)
 
 
Pour une version au Cook Expert (juste la cuisson de la garniture) :
  • Eplucher l'ail puis le hacher 10 secondes en vitesse 5.
  • Rabattre les parois du bol puis ajouter l'aubergine, le bacon, le thym, sel et poivre et faire cuire 15 min - vitesse 2A - 110°.

vendredi 7 juillet 2017

Taboulé d'été avec de la semoule de maïs & riz

Le soleil et les grosses chaleurs sont revenues, alors on limite l'allumage du four! J'aime beaucoup le taboulé car en plus d'être bien frais il n'y a aucune cuisson! Avec le boulgour on peut faire gonfler à température ambiante et avec la semoule j'utilise ma bouilloire (1 dose de semoule, 1 dose d'eau).
 
Pour changer un peu j'ai utilisé de la semoule à base de maïs et riz MARKAL. Cette semoule est colorée avec un bon goût de maïs. Elle est riche en fibres et sans gluten, ce qui est une bonne nouvelle pour les intolérants! Pour la cuisson c'est comme la semoule ordinaire : 1 dose d'eau bouillante sur une dose de semoule et laisser gonfler 5 min avant d'égrainer!

Pour 3/4 personnes : 300 g de couscous maïs-riz MARKAL cuit, 2 tomates, 3 tomates confites, 1/4 de concombre, 2 tranches de jambon, 3 cs de jus de citron, 5 cs d'huile d'olive, basilic, sel
 
  • Laver les tomates et peler le concombre.
  • Couper tous les légumes et le jambon en petits dés.
  • Dans un saladier mélanger le couscous, les dés de légumes et de jambon puis ajouter le jus de citron et l'huile d'olive. Ajouter basilic et sel à convenance.
  • Servir bien frais.
 
Une salade parfaite quand il fait très chaud! La prochaine fois j'y ajouterai des noix ou noisettes concassées pour apporter une note croquante!

Produit offert par MARKAL qui est un spécialiste des produits céréaliers de grande qualité, sains et gourmands.

mercredi 5 juillet 2017

Le gâteau ballon de foot

😄N'amoureux et numéro bis ont plus ou moins une semaine (et bcp plus d'années ahah) de différence dans leur date d'anniversaire. Du coup après le gâteau mare aux cochons j'ai décidé de lui faire aussi un gâteau à thème. Il travaille dans un magasin de sport alors le thème s'est imposé tout seul ;-)
 
Pour ce gâteau j'ai combiné plusieurs recettes. Pour le biscuit j'ai copié Sucre d'orge & pain d'épices et pour la mousse j'ai pris la base d'Aurélie mais en parfum pêche.

Biscuit joconde au cacao : 2 œufs, 65 g de poudre d’amandes, 65 g de sucre glace, 3 blancs d’œufs, 25 g de sucre semoule, 25 g de farine, 20 g de cacao en poudre amer, 25 g de beurre

Biscuit joconde nature : :2 œufs, 65 g de poudre d’amandes, 65 g de sucre glace, 3 blancs d’œufs, 25 g de sucre semoule, 25 g de farine, 25 g de beurre

Mousse de pêches : 400 g de pêches fraîches (environ 6), 50 g de sucre, 3,5 feuilles de gélatine, 20cl de crème entière


Biscuit Joconde (à faire 2 fois : un nature et un au cacao) :
  • Préchauffer le four à 220°C
  • Battre ensemble les œufs entiers, la poudre d’amandes et le sucre glace.
  • Battre les blancs, dès qu’ils commencent à monter, verser peu à peu le sucre en poudre. Continuer de battre jusqu’à l’obtention d’une meringue bien ferme.
  • Tamiser ensemble la farine (et le cacao).
  • A l’aide d’une maryse, incorporer délicatement un quart des blancs à la première préparation. Ajouter un quart du mélange sec et procéder ainsi pour le reste de chaque préparation, quart par quart.
  • Faire fondre le beurre et l’incorporer délicatement toujours à l’aide de la Maryse.
  • Répartir le tout finement sur une plaque en silicone huilée (ou, à défaut, sur une feuille de papier cuisson). Lisser la surface à l’aide d’une spatule.
  • Enfourner pour 6 à 8 minutes de cuisson. Aà la sortie du four, la surface du gâteau ne doit pas coller au doigt.
  • Laisser refroidir avant de démouler sur une feuille de cuisson.

Montage pour un cul de poule d'environ 20 cm de diamètre:
  • Découper un pâton d’hexagone* (6 côtés) d’environ 4,5 cm de côté et d’un pentagone* (5 côtés) également de 4,5 cm de côté.
  • Puis découper 5 pentagones identiques dans le biscuit cacao et 10 hexagones dans le biscuit nature. Attention à laisser de quoi découper un cercle de 20 cm de diamètre dans un des biscuit pour faire le fond du gâteau.
  • Tapisser les parois d’un cul de poule de 20 cm de diamètre de film étirable.
  • Placer un pentagone au chocolat au centre, entouré de 5 hexagones "nature" en ne laissant aucun jour entre les différentes faces. Puis placer les 5 pentagones puis des demis hexagones dans les espaces restants.
  • Laisser reposer le temps de préparer la mousse.
 
Mousse pêches :
  • Ramollir la gélatine dans de l’eau froide.
  • Peler les pêches et en mixer en purée 4 (environ 300/350 g). Mélanger la purée avec le sucre.
  • Faire chauffer la moitié de la préparation et y incorporer la gélatine ramollie et égouttée.
  • Ajouter le reste de purée et mélanger.
  • Fouetter la crème jusqu'à former une chantilly puis l'incorporer délicatement à la purée de pêche qui ne doit pas être chaude.
  • Couper les 2 pêches restantes en petits dés et les incorporer à la mousse.
  • Verser la mousse dans le cul de poule recouvert de biscuit. Finir en recouvrant le tout du disque de biscuit.
  • Mettre au frais une nuit minimum.
  • Démouler délicatement dans un plat de service en tirant délicatement sur le film.
 
On obtient un gâteau bien frais et léger grâce à la mousse de pêches. On peut remplacer la pêche par de la fraise, de la poire, de l'abricot... ou bien faire une mousse chocolat!
 
Mon saladier était un peu trop évasé, du coup mon gâteau était un peu trop plat à mon goût ;-) Attention au support donc! Sinon on peut en réaliser un plus grand...

* Pour les pâtons de l'hexagone et du pentagone, j'ai imprimé ceux de Carine, c'est moins prise de tête que de les réaliser soit même ^^

samedi 1 juillet 2017

Sorbet à la figue

Il y a 15 jours environ, j'ai commandé à mon primeur une cagette de figues. Elles étaient bien dodues, sucrées bref un délice... J'en ai fait des confitures, des bruschetta chèvre/miel, dans des salades avec du jambon cru... Et celles que je n'ai pas dévoré dégusté nature, j'ai fait un sorbet. J'adore! On y retrouve bien le gout de la figue, pas trop sucré, rafraichissant... bref délicieux!

Pour un bac (recette inspirée d'ici): 500 à 600 g de figues épluchées, 40 g de glucose, 20 g de sucre à confiture (ça aide à garder une bonne texture), 80 g de sucre, 150 g d'eau
 
  • Couper en morceaux les figues épluchées.
  • Verser le glucose, les sucres et l'eau dans une casserole et porter à ébullition jusqu'à ce que les sucres soient bien dissouts.
  • Verser le sirop chaud sur les figues, filmer et laisser refroidir avant de réserver au frais une nuit.
  • Le lendemain mixer le tout puis faire prendre en sorbetière jusqu'à ce que le sorbet soit bien pris.
  • Déguster!
Moi et la figue c'est une longue histoire d'amour! Je l'aime sous toutes ces formes... En version sorbet c'est délicieux et cela se marie très bien avec une boule coco ;-)

mardi 27 juin 2017

La mare aux cochons - Le gâteau!

Numéro bis vient d'avoir 2 ans... déjà! En ce moment il est à fond dans les animaux, les tracteurs et tout et tout ;-) J'ai donc eu envie de lui faire un gâteau sur le thème de la ferme et je me suis donc naturellement dirigé vers le fameux gâteau: mare aux cochons!


Comme base j'ai choisi de refaire le gâteau de Nancy décoré de kit kat et recouvert de ganache au chocolat avant de le décorer avec les fameux petits cochons en pâte d'amandes.


Pour 10 personnes (moule de 20cm de diamètre mais le gâteau est haut!) : 4 œufs, 125 g de chocolat noir (à 70%), 125 g de sucre, 125 g de beurre mou, 25 g de farine, 100 g d’amandes en poudre, 1 pincée de sel, 20 g de beurre et de farine pour le moule.
 
Ganache au chocolat : 200 ml de crème liquide entière, 200 g de chocolat noir
Déco : 1 paquet de mini kit kat, pâte d'amandes rose
 
 
Gâteau :
  • Allumer le four à th 5/ 6 (175°C). Beurrer et fariner un moule à manqué.
  • Faire fondre le chocolat cassé en petits morceaux au bain marie puis le laisser refroidir un peu.
  • Travailler le beurre en pommade avec la moitié du sucre dans un saladier ou au robot, puis incorporer le chocolat juste tiède. Ce détail est très important : le chocolat ne doit pas faire fondre le beurre, il doit être à la même température que lui. On doit obtenir une masse légère et mousseuse. Si le chocolat fait fondre le beurre, le gâteau sera plus plat.
  • Séparer les blancs des jaunes d’œufs. Incorporer les jaunes dans la préparation, puis ajouter la farine et les amandes en poudre. Bien homogénéiser. La préparation doit être toujours aérée.
  • Battre les blancs des œufs en neige ferme avec le sel, en ajoutant le reste de sucre petit à petit, à partir du moment où ils commencent à être un peu ferme. Fouetter jusqu'à ce qu'ils soient lisses et brillants. Les incorporer très délicatement dans la pâte à l'aide d'une maryse. On obtient un genre de mousse au chocolat, mais la farine et ma poudre d'amandes vont la transformer en gâteau à la cuisson.
  • Verser la pâte dans le moule, lisser légèrement la surface et faire cuire au four pendant 30 environ sans mettre la chaleur tournante. Vérifier la cuisson avec la pointe d'un couteau qui doit ressortir sèche.Ne prolongez pas la cuisson, sinon le gâteau perdra en moelleux. Cinq minutes après la sortie du four, le démouler sur une grille et laisser refroidir.
Ganache au chocolat :
  • Couper le chocolat en petits morceaux. Faire chauffer la crème dans une casserole.
  • Verser la crème sur le chocolat en 3 fois en mélangeant bien entre chaque ajout. La ganache doit être bien lisser et homogène.
  • Laisser refroidir un peu, le temps de préparer le reste.
Déco :
  • Séparer tous les kit kat pour obtenir que des barres individuelles.
  • Tartiner tout le tour du gâteau avec de la ganache et y faire coller les barres de kit kat. Pour m'aider j'avais mis un cercle inox à taille réglable autour du gâteau et je le serrai au fur et à mesure pour que les kit kat soient bien tenus.
  • Verser la ganache sur le gâteau à l'intérieur des kit kat. Mettre au frais.
  • Former des cochons, des fesses de cochons... avec la pâte d'amandes et les enfoncer délicatement dans la ganache juste prise pour ne pas la "casser".
  • Laisser prendre plusieurs heures au frais.
  • Sortir au moins 15 min avant dégustation afin que le gâteau retrouve son moelleux.
 
Ce gâteau a fait un bel effet à mes invités! Par contre il se mange en petite part car gâteau au chocolat + ganache + kit kat.... ça nourrit bien ;-)

vendredi 23 juin 2017

Clafoutis tutti frutti

Il y a quelques temps j'ai récupéré de belles cerises dans le jardin de mes grands parents. Il m'en restait un petit peu et j'ai eu envie d'en faire un clafoutis. Comme je n'en avais pas beaucoup j'ai complété avec nectarine & abricot pour faire la version tutti frutti de Julie Andrieu.
Pour 6 personnes : 500 g de fruits mélangés, 60 g de beurre, 2 œufs, 60 g de sucre, 55 g de farine, 10 cl de lait entier, 1/2 sachet de sucre vanillé, 1 pincée de sel
 
  • Laver les fruits, les sécher et les couper en morceaux selon la taille.
  • Faire fondre 30 g de beurre puis le laisser refroidir.
  • Préchauffer le four à 220°C.
  • Fouetter les œufs dans un saladier. Ajouter le sel et le sucre puis mélanger. Verser la farine puis le beurre refroidi et finir avec le lait. Bien mélanger.
  • Beurrer et sucrer un moule à manqué. Il doit contenir tous les fruits sans qu'ils se superposent. Déposer le reste de beurre coupé en lamelles sur le dessus et enfourner 20 à 25 min. Le clafoutis doit être bien doré.
  • Servir tiède ou froid.
 
Vous pouvez le garder plusieurs jours au frais bien emballé. Cerises &, nectarines en été ou bien poires & pommes en automne ou encore banane & kiwi en hiver... On peut le réaliser en toute saison!